C'était mieux avant...

court métrage

Ce tag est associé à 22 articles

The Schwarzenegger Trilogy : Anim’ Expérimentale.

The Schwarzenegger Trilogy est une compilation de trois courts métrages réalisés par Brainbow, où l’on retrouve ainsi 5 4 3 2…, Galleria et Come on… Get down. On y retrouve du rap, des couleurs, du Terminator 2, de l’animation et des explosions.

Dit comme ça, ce n’est pas très clair. Il vous suffit de cliquer sur Play pour comprendre et apprécier vous aussi ce travail quand même bien psyché, mais ô combien réussi.

Site Officiel

Regarde D’Urgence : Carrot Crazy.

L’histoire est simple : Deux chasseurs se battent pour attraper un lapin.

Et quoi de mieux comme technique pour l’attirer que d’utiliser de bonnes vieilles carottes ! Le combat sera alors de séduire au mieux l’animal, avec la plus grosse carotte. C’est du grand n’importe quoi. C’est très joliment fait. L’animation est géniale. Le style graphique est excellent. Tout est là pour donner un court métrage à regarder d’urgence. Parce que ça fait du bien de sourire un peu aussi.

Réalisation : Dylan Vanwormer et Logan Scelina

Holy Night : Des Soeurs Alcoolos.

Personne ne peut résister à un bon Happy Hour. Des cocktails pas chers. Des pintes qui défilent à la vitesse de l’éclair. Rien à dire, en sortant du boulot, ça fait toujours plaisir. Même les Soeurs, les Bonnes Soeurs, ou les Nonnes, comme vous voulez, sont obligées d’y succomber. Et ce jusqu’à choper la serveuse, foutre le feu et se faire virer du bar.

Décidément, Holy Night est un court métrage bien sympathique, réalisé par Lynn Polyak.

In The Fall : La Vie C’est De La Merde ?

J’espère pour vous que vous avez bien profité de vos trois derniers jours à glander, sortir, jouer, parler et rire. Parce que demain, on reprend tous le taff’. Et histoire de vous motiver un peu, de vous rappeler à quel point c’est super la vie, et surtout de vous empêcher de trop sombrer dans le blues de fin de week-end, je tenais à vous présenter In The Fall, un court métrage réalisé par Steve Cutts.

Le pitch est simple : Un mec sur le point de mourir revoit les plus beaux instants de son existence. Vous allez adorer tellement c’est joyeux, et surtout hyper optimiste.

Vive la vie.

The Adventures of a Cardboard Box.

The Adventures of a Cardboard Box est une histoire mignonne qui retrace la rencontre d’un petit garçon avec une boîte en carton, qui va devenir alors sa plus grande compagnonne de jeu.

Situations touchantes, références cinématographiques à des mythes que tous les gosses chérissent comme Jurassic Park et Ghostbusters, musique un brin triste et acteurs amateurs qu’on sent vraiment habités par le projet, rien à dire, la vidéo fait mouche. Il aura fallu de plus beaucoup d’imagination pour mettre en place toutes ces scènes et toutes ces possibilités avec une simple boite. De quoi nous rendre nostalgique et nous rappeler qu’enfants, on était capable de s’amuser pendant des heures avec tout et n’importe quoi.

Enfin, sachez que comme Gulp, les images ont été prises avec un Nokia N8. La qualité est décidément bien surprenante.

Réalisation : Studiocanoe

Missing : UFO, Vaches Et Voie Lactée.

Etant enfant, vous avez forcément dû faire cette vanne sur la Voie Lactée et les vaches. Le rapprochement est évident. La blague est facile. Mais au final, ce n’est jamais vraiment très drôle. Au mieux c’est touchant et naïf, au pire c’est tout à fait pourri et vos camarades de classes vous humilieront publiquement jusqu’à ce qu’ils aient un autre motif pour le faire, c’est à dire vos boutons sur la gueule et votre voix qui part en sucette.

Et si je vous parle de ça et que je vous rappelle des souvenirs de votre pitoyable jeunesse que vous auriez préférée oublier, c’est parce que le court métrage de science-fiction ci-dessous, Missing, évoque le thème des UFOs, des vaches et de la Voie Lactée, avec innocence, naïvité et poésie enfantine. Ca fait du bien de temps en temps, surtout après être allé voir Super 8.

Parce que oui, Super 8 au final, ça défonce. Mangez-en.

Screwed Up.

C’est humain, et c’est très con, mais l’on regrette en général et on réalise souvent bien trop tard l’importance de personnes ou de choses que l’on aimait une fois que nous les avons perdues. C’est triste, mais c’est malheureusement comme ça, sauf pour ceux qui ont les bons déclics dans la tête.

C’est ce thème qu’aborde l’excellent court métrage Screwed Up, réalisé par Kris Hofmann. C’est mignon, un peu triste forcément, et traité de manière totalement inattendue, et pourtant le message passe clairement. Intelligent, touchant et vrai.

Origins, Par Robert Showalter.

Nouveau court touchant et sympathique dans les colonnes de Juste Fais RienOrigins, réalisé Robert Showalter. L’histoire est simple. La technique est bonne. La musique est un brin nostalgique et tout de même un peu triste, et le personnage principal sait se montrer attachant en l’espace de peu de temps.

Mignon sans être exceptionnel, Origins est un court métrage à voir. Juste comme ça.

Frog Crossing.

Être une grenouille, ça ne doit pas être facile tous les jours. Vous avez déjà joué à Frogger ? Quelle galère de traverser une route sans se faire écraser par une voiture. C’est ce postulat que reprend Frog Crossing, une réalisation de DENIMROCK.

Sauf qu’ici, quand la grenouille se mange un véhicule, elle riposte violemment.

Berdoo, Le Gros Lourd.

Berdoo, si c’est bien le nom du personnage mis en scène dans cette anim’ de Miranda Tacchia, est un bon gros lourd qui tache, mais qui aura réussi à me faire marrer en moins de 30 secondes. Il fume sa clope. Il boit son verre. Il a une gueule de blasé et de mec chiant comme la mort. Et surtout, il a beaucoup de tact quand il s’agit d’aborder une fille.

La classe, mon pote.

Les Images Du Jour

Spidey
Batou

Entre ton adresse e-mail pour t'inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 568 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :